Comment modifier l’ESTA pour partir aux USA ?

Si vous organisez un projet de voyage aux États-Unis d’Amérique, un ESTA vous sera probablement requis. Cette autorisation de séjour, mis en place dans le cadre du Visa Waiver Program (Programme d’Exemption de Visa), est obligatoire depuis 2009 pour les séjours inférieurs à trois mois. Pour en faire la demande, il est nécessaire de remplir un formulaire en ligne, accessible sur le site officiel du gouvernement américain ou les plateformes privées spécialisées. Cette étape est d’une importance capitale puisque les réponses aux questions posées conditionnent le statut de votre autorisation ESTA. Il est donc important qu’aucune erreur n’apparaisse au sein du formulaire et que tout vos renseignements soient à jour. Découvrez la démarche à suivre si vous avez besoin d’apporter une quelconque modification à votre formulaire ESTA.

Le formulaire ESTA

Le formulaire ESTA demande diverses informations, notamment à propos de votre identité et de votre séjour aux États-Unis. Les autorités américaines imposent aux voyageurs de retranscrire sur le questionnaire les mêmes informations qui figurent sur le passeport électronique ou biométrique. À la moindre différence, votre demande d’autorisation de séjour temporaire peut être rejetée. D’où l’importance de vérifier que vous n’ayez commis aucune erreur ou oubli, et d’actualiser le plus tôt possible vos données.

Modifier le formulaire ESTA avant la validation

Si vous vous apercevez d’une erreur sur le formulaire ESTA avant l’envoi de celui-ci, il vous est tout à fait possible de la corriger. En réalité, toutes les informations sont modifiables (état-civil, numéro de passeport, motif du séjour aux USA) tant que vous n’avez pas procéder au paiement. C’est en prévision de ces erreurs que le système invite le demandeur à vérifier toutes les informations qu’il a fourni avant de valider sa demande.

Modifier le document ESTA après l’envoi du questionnaire

Il se peut que de nouveaux éléments surviennent avant votre départ aux USA. Il est question ici de nouvelles informations concernant votre voyage aux États-Unis telles qu’un changement d’adresse ou même de passeport. Dans ce cas-là, les autorités américaines imposent que vous mettiez à jour votre dossier ESTA. Toutefois, seuls l’adresse email ainsi que le numéro de vol et le lieu de villégiature sont modifiables après la soumission du formulaire ESTA. En ce qui concerne les autres informations, vous devrez refaire une nouvelle demande d’autorisation de voyage aux États-Unis.

Modifier le formulaire ESTA après un refus

Vous avez bêtement commis une erreur sur votre formulaire qui vous a valu un rejet de votre demande ? Pas de panique ! Il suffit d’attendre 10 jours à compter de votre première requête pour effectuer une nouvelle demande.

Il est également possible que votre document ESTA ait été refusée car votre passeport n’est plus valide ou n’est pas toléré (passeport à lecture optique). En effet, pour séjourner aux USA, le gouvernement américain impose d’avoir un passeport biométrique ou électronique en cours de validité. Si vous êtes concerné par cette situation, vous devrez vous adresser à votre mairie pour effectuer une demande de nouveau passeport afin de renouveler votre demande en ligne.

En revanche, si votre demande d’ESTA a été rejetée pour un autre motif (casier judiciaire non vierge, études ou stage aux États-Unis, vacances supérieures à 90 jours…). Il est nécessaire de procéder à une demande de visa à l’ambassade américaine ou auprès des autorités consulaires.

Faut-il payer pour modifier son ESTA ?

Le moment où vous mettez à jour votre autorisation ESTA va déterminer si vous devez repayer ou non.

Si la mise à jour a lieu avant l’envoi du formulaire au département américain de la sécurité intérieure, aucune somme n’est exigée, vous pouvez modifier l’ensemble des informations gratuitement. Au contraire, si une modification de renseignements importants est nécessaire après validation de la commande, il faudra, comme nous l’avons décrit, refaire une nouvelle demande. Pour réaliser cette démarche, les autorités américaines demandent de s’acquitter la somme classique due aux frais de traitement de l’ESTA.