Séjour aux États-Unis : comment fonctionne l’ESTA ?

Le territoire des États-Unis reste une destination particulièrement prisée des Européens pour passer des vacances ou pour faire des affaires. Le pays de l’Oncle Sam offre en effet, des innombrables possibilités de séjour touristique et présente de véritables opportunités pour développer un business. Cependant, l’accès au sol américain ne peut se faire sans une autorisation de séjour aux États-Unis. Les autorités américaines ont mis en place deux documents de voyage : l’ESTA et le visa USA.

 

Séjour aux États-Unis : choisir l’ESTA ou le visa ?

L’autorisation de séjour ESTA (Electronic System for Travel Authorization) doit être demandée en cas de séjour aux USA de 90 jours maximum, au contraire du visa qui autorise à rester sur le territoire américain plusieurs mois voire plusieurs années. En outre, l’ESTA est strictement dédiée aux voyages touristiques ou professionnels et aux transits.

Si vous voulez partir aux USA pour des raisons professionnelles, gardez à l’esprit que seuls les voyages d’affaires sont autorisés dans le cadre de l’autorisation ESTA. Si votre projet de voyage aux États-Unis est dû à un stage ou même à une embauche dans une entreprise américaine, vous devrez quoi qu’il arrive faire une demande de visa . Pour en savoir plus sur cette démarche, il est conseillé de prendre contact avec l’ambassade des États-Unis ou les services consulaires.

Enfin, l’accès au document ESTA est réservé à seulement 38 nationalités. Seuls les ressortissants étrangers issus des pays membres du Visa Waiver Program (Programme d’Exemption de Visa) peuvent bénéficier d’une autorisation de séjour temporaire. Rassurez-vous, tous les pays de l’UE sont inclus dans ce dispositif.

Il existe tout de même une exception pour les citoyens européens ayant la double nationalité. Si ces derniers possèdent également un passeport d’un des pays suivants (Corée du Nord, Irak, Iran, Libye, Syrie, Soudan, Somalie, Yémen), il leur sera impossible d’aller aux USA avec l’ESTA, un visa sera indispensable.

 

Comment obtenir l’autorisation ESTA ?

La démarche d’obtention de l’ESTA est très rapide comparée à la demande de visa. Le principe est simple, il suffit de répondre, via un formulaire en ligne, à des questions d’ordres personnels et de préciser le but du voyage. Une simple validation après le paiement de frais de dossier permet d’avoir une réponse rapidement. Il arrive fréquemment que la décision soit prise dans les minutes qui suivent, autrement, un avis vous est communiqué dans les 72 heures.

Les autorités approuvent la plupart des demandes d’ESTA, lorsque cela n’est pas le cas, le refus peut tout simplement venir d’une faute de frappe. Si votre requête a été rejetée par le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis, vérifiez en premier lieu que les informations communiquées sur le formulaire en ligne coïncident bien avec celles sur votre passeport biométrique ou électronique. Il est par exemple fréquent que les demandeurs fassent une erreur sur leur numéro de passeport. Si après vérification, une erreur apparaît, il vous faudra à nouveau remplir le formulaire en ligne.

L’administration américaine peut aussi refuser de vous delivrer l’ESTA simplement parce que vous ne correspondez pas aux critères d’admissibilité ou que vous représentez une menace pour le pays de l’Oncle Sam, c’est notamment le cas si vous êtes porteur d’une maladie transmissible ou si avez déjà eu affaire avec la justice.

 

Que permet l’ESTA sur le territoire des Etats Unis ?

La validation du document ESTA permet à tous les voyageurs de se rendre sur le territoire américain à plusieurs reprises pendant les deux ans de sa validité. Néanmoins, le déplacement ne doit pas dépasser quatre-vingt-dix jours.

Le formulaire ESTA n’impose aucune limite géographique, libre à vous de traverser les USA de la côte Est à la côte Ouest.

Attention, l’acquisition de l’autorisation ESTA ne garantit en aucun cas l’accès sur le sol américain. Celle-ci sert simplement de contrôle pour déterminer si le ressortissant est éligible pour embarquer sur un navire ou à bord d’un avion. Les agents de l’immigration au poste-frontière se réservent le droit de valider ou non votre entrée aux États-Unis d’Amérique.

 

Utilsation de l’autorisation de séjour ESTA

Le document ESTA est demandé systématiquement lors du départ. Pour justifier la validation de la demande auprès des autorités, il vous suffira de présenter votre passeport électronique ou biométrique. Grâce à un système électronique, les agents de la compagnie aérienne ou maritime seront en mesure de voir instantanément si vous êtes effectivement en possession d’un ESTA USA.

Il est important de souligner que la période de validité de l’autorisation ESTA est directement liée à la validité du passeport. En effet, à l’expiration du passeport, l’autorisation est invalidée d’office. Une autre demande d’autorisation de voyage est alors à faire avec les coordonnées du nouveau passeport.