Tout savoir sur l’utilité de la fiche ESTA

Pour pouvoir voyager aux Etats-Unis, les ressortissants des pays bénéficiaires du programme d’exemption de visa (Visa Waiver Program) doivent être en possession d’une attestation ESTA. Cette mesure a été mise en place afin d’assurer la sécurité des voyageurs, mais aussi des citoyens américains. Sans la fiche ESTA, il se peut que vous ne soyez pas autorisé à prendre un vol ou à embarquer sur un navire pour les États-Unis d’Amérique.

Quelle différence entre la fiche ESTA et le visa ?

Avant de partir aux États-Unis, il est important de bien dissocier la fiche ESTA (Electronic System for Travel Authorization) du visa USA. En effet, ces deux autorisations de voyage ont des objectifs différents et ne s’adressent pas aux mêmes voyageurs.

Concrètement la fiche ESTA est utilisable pour :

  • un séjour touristique sur le territoire américain (roadtrip, autotour, camping, etc.) ;
  • un voyage d’affaires ;
  • transiter sur le sol américain.

Le document ESTA est strictement réservé aux courts séjours, si votre voyage aux États-Unis dépasse 90 jours consécutifs, il ne sera pas possible de partir aux USA sans visa.

L’obtention de l’ESTA est plus aisée que le visa américain. Pour en faire la demande, un ordinateur vous suffit, tout se fait à distance. Au contraire, pour obtenir un visa, il est imposé de se déplacer physiquement à l’ambassade des États-Unis ou au consulat.

De plus, l’autorisation ESTA est beaucoup plus rapide à obtenir. Vous avez jusqu’à 72 heures avant votre embarquement pour solliciter votre autorisation électronique, à la différence du visa qui nécessite plusieurs semaines d’attente.

Bien que ces deux autorisations de voyage soient toutes les deux payantes, l’ESTA est plus accessible que le visa américain. En effet, le prix de base d’une demande d’ESTA est d’environ 14 $ contre 160 $ contre un visa touristique.

Attention, avant de commander un ESTA ou un visa, assurez-vous d’avoir un passeport valide. Si celui est expiré au moment de votre départ, l’accès à l’embarquement vous sera refusé. Pour éviter ce genre de déconvenue, il est opportun de faire un renouvellement de votre pièce d’identité auprès de votre mairie. Enfin, sachez que le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis ne tolère que deux types de passeport : le passeport biométrique et le passeport électronique.

Comment se procurer la fiche ESTA ?

La fiche ESTA est disponible sur le site officiel du gouvernement américain. Si vous voulez bénéficier d’un accompagnement dans cette démarche, il existe de nombreuses sites  privés spécialisés où vous pouvez également solliciter l’autorisation de séjour temporaire.

Pour recevoir votre autorisation, il est impératif de remplir le formulaire ESTA. Ce questionnaire en ligne est relativement simple, mais attention à ne pas trop prendre à la légère cette étape. En effet, de nombreux candidats se voient refuser l’ESTA à cause d’une simple erreur, en particulier au moment de recopier le numéro de passeport.

À l’issue de la fin du formulaire en ligne ESTA, veillez à faire une relecture des informations demandées avant de vous acquitter des frais de dossier de l’ESTA.

Les réponses aux questions posées lors du questionnaire vont déterminer si vous êtes éligible au programme d’exemption de visa. Pour vérifier le statut de votre demande d’autorisation, munissez-vous de votre numéro de dossier ESTA communiqué lors de votre envoi du formulaire. Qu’il s’agisse d’une approbation ou d’un refus, une décision sera systématiquement prise dans un délai de 72 heures. Toutefois, il est fréquent de recevoir son autorisation quasi-immédiatement.

Que faire de votre autorisation ESTA USA ?

Lorsque vous êtes en possession du document ESTA, vous êtes autorisé à aller aux USA, par voie aérienne ou voie maritime, pendant 90 jours maximum.

L’autorisation de voyage aux USA est utilisable dès son 1er jour de validité et pendant les deux ans qui suivent, à moins que le passeport arrive à terme avant cette échéance. Vous n’avez pas besoin d’imprimer l’autorisation ESTA, tout se fait électroniquement. Lors de l’embarquement, un simple scan de votre passeport suffira aux contrôleurs pour vérifier que vous bénéficiez bien de l’ESTA.

Si vous souhaitez de nouveau partir aux USA mais que votre document de voyage arrive à son terme, il suffit simplement d’effectuer une nouvelle demande en ligne et repayer les frais d’ESTA. Si votre situation n’a pas changé, vous recevrez très probablement votre nouvelle autorisation ESTA.

Les cas de refus d’ESTA sont relativement rares, s’il ne s’agit pas d’une faute de frappe ou d’un oubli, cela signifie que vous ne répondez pas aux critères d’admissibilité imposés par les autorités américaines. Votre séjour aux USA nécessitera alors de faire une demande de visa. Pour cela, adressez-vous directement aux services consulaires ou à l’ambassade des USA.